CITRAP - NE
Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics

QUESTIONNAIRE AUX CANDIDATS AUX ÉLECTIONS FÉDÉRALES

En préambule, nous sommes très satisfaits de constater que la thématique des transports publics est très importante pour la majorité des répondants, avec une note moyenne de 8.95 sur 10 !

De même, nous nous réjouissons de voir que 73 % des répondants possèdent un abonnement de transports publics (100 % chez les Verts, le PS, les Jeunes Socialistes, les Jeunes PLR !).

Pour notre canton, la création de la ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds est également plébiscitée : 9.4 sur 10.

Lorsqu'il faudra faire un choix, seuls 2 des répondants privilégieront la rénovation routière face au développement de l'offre en transports publics.

Pour nos candidats, l'une des pistes les plus intéressantes pour développer l'utilisation des lignes est l'augmentation des cadences.

De même, la modularité et configuration des transports (par exemple : plus de wagons aux heures de pointes, aménagements laissant plus de places, etc.) est une solution qui permettrait d'augmenter l'attractivité des transports publics.

Le subventionnement des abonnements pour les jeunes de la Ville de NeuchâteL(pour les jeunes de 10 à 20 ans habitant la Commune) séduit 86 % des candidats qui seraient favorables à généraliser cette approche au Canton dans son ensemble.

Par contre, la gratuité des transports n'est pas soutenue. 55 % des sondés sont défavorables ou plutôt défavorables à cette idée.

RENSEIGNEMENT SUR LES CANDIDATS

Répartition par âge-âge moyen : 42 ans

Répartition par âge-âge moyen : 42 ans

Représentation des partis politiques

Représentation des fonctions politiques

Provenance des candidats

QUESTION 1 : À QUELLE FRÉQUENCE UTILISEZ-VOUS LES TRANSPORTS PUBLICS À TITRE PRIVÉ ? (RÉPONSE EN % DES TRAJETS)

Moyenne : 55.45%
Résultats par parti :

QUESTION 2 : À QUELLE FRÉQUENCE UTILISEZ-VOUS LES TRANSPORTS PUBLICS À TITRE PROFESSIONNEL?

Moyenne : 68%
Résultats par parti :

QUESTION 3 : QUEL(S) MOYEN (S) DE TRANSPORT UTILISEZ-VOUS POUR VOUS RENDRE À VOTRE TRAVAIL?

Nombre de candidats ayant mentionné l'utilisation du moyen de transport/déplacement pour ses déplacements pendulaires :

Nombre et pourcentage de candidat par parti utilisant le moyen de transport pour ses déplacements pendulaires

Motifs :

QUESTION 4 : ETES-VOUS TITULAIRE D'UN ABONNEMENT DE TRAIN / BUS ?

27% des candidats n'ont pas d'abonnement

73% des candidats ont un abonnement

Part de candidat possédant un abonnement de transport public

QUESTION 5 : QUEL(S) MOYEN (S) DE TRANSPORT UTILISEZ-VOUS POUR VOS LOISIRS ?

QUESTION 6 : SUR UN BARÈME ALLANT DE 10 (TRÈS IMPORTANT) À 1 (PAS IMPORTANT), QUELLE NOTE DONNERIEZ-VOUS À LA THÉMATIQUE DES TRANSPORTS PUBLICS EN SUISSE ?

MOYENNE : 8.95 / 10
MOYENNE PAR PARTI

QUESTION 7 : SUR UN BARÈME ALLANT DE 10 (OPTIMAL) À 1 (INEFFICACE), QUELLE NOTE DONNERIEZ-VOUS AUX PISTES PROPOSÉES CI-APRÈS POUR RELIER LA CHAUX-DE-FONDS À NEUCHÂTEL/ NEUCHÂTEL À LA CHAUX-DE-FONDS

A) CRÉATION D 'UNE LIGNE DIRECTE

MOYENNE : 9.4 /10
MOYENNE PAR PARTI

QUESTION 8 : LE CANTON DE NEUCHÂTEL NE POURRA PAS TOUT FINANCER . S'IL FALLAIT FAIRE UN CHOIX, QUE CHOISIRIEZ-VOUS ENTRE LES DEUX PROPOSITIONS SUIVANTES :

A) ASSAINISSEMENTS DES ROUTES
B) LE DÉVELOPPEMENT DE L'OFFRE DES TRANSPORTS PUBLICS

QUESTION 9 : PARMI CES PROPOSITIONS, QUEL EST LE LEVIER LE PLUS INTÉRESSANT POUR CONTRIBUER À L'AUGMENTATION DE LA FRÉQUENTATION DES TRANSPORTS PUBLICS ?

QUESTION 10 : SELON VOUS, QUE FAUT-IL AMÉLIORER PRIORITAIREMENT POUR AUGMENTER L'ATTRACTIVITÉ DES TRANSPORTS PUBLICS ?

QUESTION 11 : LA COMMUNE DE NEUCHÂTEL SUBVENTIONNE L'ABONNEMENT POUR TOUTES LES PERSONNES ENTRE 10 ET 20 ANS À HAUTEUR DE 50%. PENSEZ-VOUS QUE CETTE MESURE DEVRAIT S'ÉTENDRE SUR L'ENSEMBLE DU CANTON ?

QUESTION 12 : QUE PENSEZ-VOUS DE LA GRATUITÉ DES TRANSPORTS PUBLICS AU NIVEAU CANTONAL?

POSITION DES PARTIS :

QUESTION 13 : J'AI LA PAROLE . MA VISION POLITIQUE POUR LES TRANSPORTS PUBLICS DANS LE CANTON DE NEUCHÂTEL EST LA SUIVANTE :

Michele Barone, Jeunes libéraux-radicaux neuchâtelois
Il faut selon moi parler plus généralement de "mobilité" et non seulement de transports publics. En effet, le rail et la route ne doivent pas s'opposer mais être complémentaires. Chacun doit pouvoir choisir son mode de locomotion librement tout en disposant d'une offre qui soit la plus attrayante possible en fonction du lieu. Nous ne pouvons en effet pas avoir des cadences élevées partout et certaines régions périphériques demeureront plus adaptées aux déplacements en voiture car les trajets sont plus rapides et les cadences peu nombreuses. Dans ces régions là, les routes doivent donc être aménagées correctement. Pour rendre le rail et la route complémentaires et pour désengorger les villes, des installations comme des P+R doivent être aménagées aux entrées des agglomérations avec des billets combinés tout en un : parking + TP, voire des abos combinés P+R. Il y a peut-être encore un manque de promotion ou d'incitation à faire usage des P+R. de Montmollin Antoine Jeunes Socialistes Neuchâtelois Muhlemann Loïc Jeunes Socialistes Neuchâtelois Les élus neuchâtelois à Berne devront se battre ensemble pour obtenir les financements nécessaires à la réalisation d'un véritable RER neuchâtelois, mais également penser à la route comme les projets de contournement.

Antoinede Montmollin, Jeunes Socialistes Neuchâtelois
Un réseau de transports publics performant avec une liaison directe Neuchâtel-la Chaux-de-Fonds comme colonne vertébrale. Mais un réseau fait pour la population et qui n'en oublie pas pour autant les petites localités dont la desserte est parfois moins rentable.

Loïc Muhlemann, Jeunes Socialistes Neuchâtelois
Les TP sont essentiels au développement économique, culturel et académique du Canton et de son positionnement en Suisse. Oui à une offre plus complète dans le canton tant au regard des cadences que des temps de trajet !

Aurélie Widmer, Jeunes Socialistes Neuchâtelois
Des transports publics performants reliant rapidement les différentes régions du canton. Des lignes souterraines de métro ou ou des lignes de bus indépendantes du tracé de circulation pour les automobiles, permettant de rendre les transports publics réellement plus rapides que la voiture lors d'heures de forte affluence. Une cadence élevée et un trajet rapide pour relier les 3 villes du canton. Les régions et notamment les vallées doivent également être prises dans la planification.

Damien Schär, Jeunes UDC
Je pense qu'il est important de développer les transports publics, mais notre Canton a actuellement des problèmes financiers à résoudre et nous devons faire des choix et depuis trop longtemps les routes ont été laissées de côté et certains tronçons sont actuellement en très mauvais état. Concernant la liaison entre les villes de notre canton, je pense qu'il faut réfléchir à plus grande échelle et arrêter de faire des clivages Neuchâtel/La Chaux-de-Fonds / Haut/Bas. Nous devons également penser à d'autres régions qui ont actuellement peu d'offre (Littoral Ouest et Est et les Vallées) donc penser global et non pas uniquement ville ! Un concept intéressant qu'il faut à mon sens développer est celui des P+R qui est très utile et peut faire gagner des utilisateurs de transports et aussi faire une économie pour les utilisateurs qui ne doivent pas payer les parkings affreusement cher au centre Ville. e pense qu'il est important de développer les transports publics, mais notre Canton a actuellement des problèmes financiers à résoudre et nous devons faire des choix et depuis trop longtemps les routes ont été laissées de côté et certains tronçons sont actuellement en très mauvais état. Concernant la liaison entre les villes de notre canton, je pense qu'il faut réfléchir à plus grande échelle et arrêter de faire des clivages Neuchâtel/La Chaux-de-Fonds / Haut/Bas. Nous devons également penser à d'autres régions qui ont actuellement peu d'offre (Littoral Ouest et Est et les Vallées) donc penser global et non pas uniquement ville ! Un concept intéressant qu'il faut à mon sens développer est celui des P+R qui est très utile et peut faire gagner des utilisateurs de transports et aussi faire une économie pour les utilisateurs qui ne doivent pas payer les parkings affreusement cher au centre Ville. vacances scolaires, les trams étaient très souvent remplacé par des bus et que les horaires n'étaient de ce fait pas respecté et que les correspondances ne fonctionnaient pas (pour exemple un été j'arrivais avec un bus de remplacement à Areuse et le bus pour Cortaillod partait au même moment sans attendre les personnes qui descendaient du bus, donc nous avions une attente de 19 minutes pour RIEN, malgré le fait d'avoir parlementé avec les chauffeurs de bus et le bureau des TransN). Je suis conscient qu'il faut choisir la meilleure période pour faire les travaux, mais cela était quand même embêtant pour les utilisateurs l'été.

Nicole Baur, Les Verts
Il est essentiel de lier la thématique des transports à celle de l'aménagement du territoire. Pour Neuchâtel, une ligne rapide entre le haut et le bas doit être la priorité absolue!

Céline Vara, Les Verts
L'année qui vient sera décisive pour notre canton, en matière de mobilité. Si le Grand Conseil suit le rapport de mobilité 2030 proposé par le Conseil d'Etat - ce que j'espère vivement - le peuple devra ensuite se prononcer en février prochain. Ces deux votes seront un signal fort pour la Berne fédérale qui devra se déterminer à horizon 2019 sur sa participation financière ou non à notre ligne RER reliant Neuchâtel à la Chaux-de-Fonds. Plus que jamais, une délégation neuchâteloise forte au Parlement fédéral est nécessaire pour défendre ce projet de mobilité réaliste, nécessaire et unificateur. Sans financement de la Confédération, pas de projet. Le monde change, notre planète s'essouffle. Nous devons viser la croissance qualitative et non plus le profit à court terme, sans aucune vision durable. La gestion de nos ressources et notamment de notre territoire, doit être plus rationnelle et être axée en priorité sur le préservation des espaces verts et agricoles. Nous n'avons pas besoin de davantage de routes et de véhicules polluants, mais bien de davantage de transports public plus performants et de mobilité douce. Favorisons le bien-être, la qualité de vie.

Patrick Hermann, Les Verts
1) Amélioration des cadences
2) Lignes plus directes entre haut et bas et avec les vallées
3) Abonnements et déplacements plus avantageux pour les jeunes (j'ai d'ailleurs déposé une motion en ce sens il y a plusieurs années que le Conseil d'Etat a voulu classer mais qui est toujours en attente...), en particulier vu la centralisation des centre de formation!

Fabien Fivaz, Les Verts
Développer l'offre TP urbains et interurbains en complément d'une colonne vertébrale (TransRun). Il faut rendre payant le stationnement au centre des agglomérations et il faut améliorer la desserte avec la France, rapidement!

Denis De la Reussille, Parti Ouvrier Populaire - POP

Sarah Blum, Parti Ouvrier Populaire - POP
Je propose d'introduire une variante au Transrun, fondamental pour la cohésion du canton. Je demande en outre la gratuité des transports publics pour les moins de 25 ans.

Jacques-André Maire, Parti Socialiste
Développer un véritable réseau (RER) impliquant une amélioration des temps de parcours et des cadences. En plus des grands axes, les correspondances doivent être garanties vers les régions périphériques afin que l'ensemble de la population du canton y trouve un avantage et puisse bénéficier d'une offre attractive de transports publics.

Martine Docourt Ducommun, Parti Socialiste
Je soutiens activement les TP dans mon mandat de député. Il est évident qu'il faut améliorer la ligne NE-CdF, mais également l'ensemble du réseau tout en optimisant les correspondances. En lien avec ce développement, il ne faut pas négliger la mobilité douce afin qu'elle fasse le lien avec les TP. Quant au prix des transports publics, je suis pour que les jeunes aient de prix préférentiels voire la gratuité, ceci d'autant plus s'ils sont en formation. Ceci permet de les habituer à ce mode de transport, et ainsi réduire leur passage à la voiture dès qu'ils sont actifs.

Florence Nater, Parti Socialiste
Si l'axe principal reliant le haut et le bas du canton constitue l'épine dorsale des transports publics, des efforts doivent être faits de façon significative pour développer un vrai réseau qui desserve l'ensemble du territoire cantonal et qui s'ouvre de façon optimale sur l'extérieur. Dans le cadre du dossier Neuchâtel mobilité 2030 dont les travaux s'ouvrent aujourd'hui au Grand Conseil je veillerai à cela en particulier : desserte, cadence, aménagement P/R, pour véritablement permettre aux régions "périphériques" de pouvoir utiliser les TP à satisfaction. Aujourd'hui relier Bevaix à La Chaux- de-Fonds en train prend 1h30, alors qu'en voiture on fait 30 minutes ...

Baptiste Hurni, Parti Socialiste
Les transports publics sont essentiels pour unifier ce canton et pour en faire, réellement, un espace. Il faut notamment que les futurs élus à Berne puisse faire des alliances permettant à nos projets d'avoir accès au FIF (fonds d'infrastructures ferroviaires).

Didier Berberat, Parti Socialiste
Il faut développer les transports publics dans notre canton en créant un réseau dense entre les différents parties de celui-ci, avec une bonne cadence. J'étais favorable au RER- TransRUN et il faudra lutter à Berne pour obtenir un financement fédéral conséquent pour un projet qui apporte une réelle plus-value

Nicolas Ruedin, PLR
Pragmatisme!!! Il faut de la complémentarité entre les transports publics, mais également la route. Pour améliorer l'attractivité, il faut absolument augmenter lacadence, faute de quoi la route sera toujours privilégiée par certains.

Andreas Jurt, PLR
1) Priorité 1: Désenclaver et réaliser le RER Neuchâtelois
2) Priorité 2: calibrer les incitations fiscales, juste, soit augmenter les déductions fiscales pour favoriser les transports publics
3) Priorité 3: Augmenter les cadences

Blaise Courvoisier, UDC
1) Amélioration de la desserte ou augmentation des cadences
2) Augmentation drastique des place P+R à la Chaux-de-Fonds

Thierry Hild, Vert'libéraux
Une liaison directe rapide entre les deux villes du Haut et le bas du canton. Un réseau moderne et cadencé permettant de relier les régions périphériques à cet axe. Créations de parking d'échanges. Création et extension de zones piétonnes dans les villes afin de favoriser le commerce de proximité. Utiliser un pourcentage des amendes liées à la circulation routière pour le financement et l'entretien du réseau. Encourager le recours aux transports publics dès le plus jeune âge par des actions ciblées au cours de la scolarité.

Antoine Grandjean, Vert'libéraux
La question devrait être "quelle est ma vision pour les transports en Suisse", s'agissant d'une élection fédérale. En dehors de certains tronçons de routes dont il faudra augmenter la capacité pour maintenir une irrigation efficace du pays, il est clair que les possibilités offertes par le transport individuel a atteint ses limites. il est donc nécessaire pour favoriser la mobilité et protéger l'environnement de développer largement les transports publics. Ma vision n'est pas l'opposition entre transports privés et publics mais bien leur complémentarité.

Mauro Moruzzi, Vert'libéraux
La gratuité est une fausse bonne idée: la mobilité a un prix, et il faut en être conscient. De plus, ce sont les revenus qui permettent l'entretien et le développement du réseau et du matériel. Mais une chose est sûre: quand on se déplace, ce sont toujours les transports publics qui doivent être privilégiés, foi de détenteur d'AG!