CITRAP - NE
Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics

Communiqué de presse du 7 juillet 2017

La CITraP est ravie de l'offre future sur la ligne de faite du Gothard    

La communauté d'intérêt pour les transports publics (CITraP) suisse salue l'offre future sur la ligne de faite avec la collaboration entre les  CFF et SOB. L'offre correspond entièrement à nos revendications.   Cette offre permet des connexions directes avec le Tessin entre Bâle-Lucerne et Zurich via la route panoramique sans changer sur un train régional à Erstfeld. Le confort est accueillant grâce au nouveau matériel roulant. Comme il s'agit de concession longue distance, ces trains auront du personnel accompagnant.   Ce concept est également dans le sens du nouvel aménagement du territoire. Dans l'espace Andermatt-Sedrun il y a un grand cirque de ski et une station touristique en construction. Le Conseil Fédéral jugeait en 2014 la connexion de la région Gottardo aux régions métropolitaines comme un « facteur de réussite » pour le tourisme.


Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics

www.citrap.ch

Personne de contacte: Bea Heim Présidente, conseillère nationale 079 790 52 03

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 30 JUIN 2017

Nouvel horaire CFF avec des défauts  La communauté d'intérêt pour les transports publics constate que de très importantes correspondances CFF ne seront plus garanties l'année prochaine. Et des réductions de prestations sont prévues dans le trafic du soir.  

Les correspondances entre les trains  Lucerne-Berne-Lausanne et le Valais sont cassées. Cela supprime le service à la demi-heure sur un axe de transport majeur et touristique entre le Chablais, le Bas-Valais et la Suisse alémanique. Pour de nombreuses relations, la rupture de correspondance prévue provoque une augmentation du temps de parcours de 55 minutes. La Citrap Suisse a demandé le maintien des connexions actuelles à Lausanne. Le futur horaire prolonge aussi le temps de déplacement vers Luino. A Cadenazzo, le temps de trans-bordement est de 27 minutes, ainsi le gain de temps à travers le tunnel de base du Gothard est perdu. La dégradation en partie massive des prestations dans le trafic du soir conduit à d'énormes extensions du temps de parcours (par exemple Zurich-Bâle de 20 minutes avec transbordement une fois sur deux).Des liaisons directes finissent plus tôt dans la soirée. Ces mesures ignorent complètement l'augmentation du trafic de loisirs qui a la plus forte croissance de tous les types de trafic. La Citrap Suisse appelle à une correction de l'horaire du soir axée sur les besoins des clients pour éviter un exode des passagers vers la voiture. 

RAPPORT  ANNUEL  2016  DE  LA  CITRAP – NEUCHATEL

Préambule

Au cours de l’année 2016, le comité a enregistré plusieurs départs et arrivées et nous croyons pouvoir dire que l’équipe en place s’est maintenant stabilisée et a trouvé son rythme de croisière.

C’est ainsi que Michele Barone, Antoine de Montmollin, et Nicolas Henchoz ont démissionné en début d’année alors que Céline Vara nous a quittés à l’été. A chaque fois ce sont les surcharges de travail alliées aux nombreux engagements de ces membres qui les ont contraints à démissionner de la Citrap, à notre regret et aux leurs.

En revanche, deux nouveaux membres, Frédéric Cuche et Gilbert Hirschy, nous ont rejoints et nous souhaitons maintenant compléter notre équipe avec des membres venant du Val-de-Travers pour que tous les districts soient représentés au sein de notre comité.

Par ailleurs, nous remercions Pierre Hoffmann de Genève, membre du comité de la Citrap suisse, qui nous fait l’amitié de participer à nos séances pour faire le lien avec les autres instances cantonales et fédérales.

 

Activités

Observatoire

Une partie de notre activité est consacrée au recueil d’informations concernant les Transports publics de notre canton, et les lignes de train France-suisse fréquentées par les frontaliers. Lorsque des changements d’horaires ou de dessertes sont planifiés, nous suivons le dossier et nous intervenons, si nécessaire, en prenant contact avec les instances concernées et en écrivant des communiqués de presse.

Les lignes suivantes ont été concernées :

 

  • Bus no 120 : quelle piste réservée suite au réaménagement du carrefour de Vauseyon ?

  • Bus no 101 : parcours dans la rue du Seyon peut-être déplacé à la périphérie

  • La Chaux-de-Fonds : éventuel remplacement des trolleybus par des autobus

  • Lignes frontalières Frasnes-les Verrières et Besançon-Morteau menacées par des normes suisses plus contraignantes sur le matériel

 

 

Ligne 421

Notre collègue Romain Douard, usager régulier de cette ligne dont la desserte 2017 a été modifiée sur plusieurs points au détriment des clients sans consultation préalable de la commune et des usagers, a lancé une pétition qui a immédiatement recueilli plus de 400 signatures. Il faut préciser que les différents acteurs en présence (TransN, Service des transports cantonal, commune de Val-de-Ruz) n’ont ni la même participation financière, ni les mêmes exigences et contraintes, ce qui rend l’exercice d’harmonisation difficile. Suite au succès de cette pétition, la Citrap a été reçue par la direction de TransN, puis par le conseiller d’Etat Laurent Favre, qui nous ont assurés que nos demandes d’améliorations seront prises en compte de façon « cosmétique » en 2018 , et de façon structurelle dès 2019, délais nécessaires pour établir les horaires et les budgets.

Première victoire d’étape : la commune Val-de-Ruz a accepté de payer CHF 22.000.- pour que les bus destinés prioritairement aux écoliers continuent à circuler pendant les vacances scolaires. Il faut souligner le travail important déployé par notre collègue Romain dans cette affaire.

Le comité a également étudié les modes alternatifs de transport public existants en Europe pour satisfaire les usagers du Val-de-Ruz, tels que bus à la demande, taxi subventionné, plateforme de covoiturage, …

 

Liaison Val-de-Ruz / Saint-Imier

Il manque neuf kilomètres pour que les compagnies de Transports publics concernées puissent assurer une liaison dans cette région entre les cantons de Berne et Neuchâtel, alors que de nombreux pendulaires (employés, apprentis au CIFOM, étudiants, …) empruntent ce trajet chaque jour en transport individuel. Le comité étudie ce dossier et une motion à ce sujet est pendante au Grand Conseil neuchâtelois.

 

Sondage sur les nouveaux horaires 2016

Elaboré par Romain Douard, ce sondage n’a finalement pas été mis en ligne vu la satisfaction affichée par les usagers des Transports publics cantonaux, en particulier sur la ligne Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds dont la fréquence a passé de l’heure à la demi-heure. En revanche, il est consultable sur notre site.

 

Autres activités

Madame Nadia Chassot est venue nous présenter son remarquable mémoire intitulé

 « ATTEINDRE LA GÉNÉRATION Z PAR SON MODE DE COMMUNICATION (CANAL, CONTENU) AFIN D’INCITER LES JEUNES ADULTES À CONTINUER D’UTILISER LES TRANSPORTS PUBLICS SUR LE PÉRIMÈTRE D’ONDE VERTE » qui est à disposition sur notre site.

Nous avons édité un flyer, distribué publiquement en juin 2016, pour nous faire connaître du grand public.

 

 

Participation à des commissions

Blaise Nussbaum nous représente à la « commission des transports de la Ville de La Chaux-de-Fonds » et Nicole Humbert-Droz fait de même à la commission « Transports et mobilité de la Ville de Neuchâtel ». Nous remercions ces collectivités de nous associer à leurs travaux.

Carol Chisholm et Pierre Geissbuler se sont impliqués dans les démarche participative « Centre et Gare » (Neuchâtel Ville) http://www.demarcheparticipative-ne.ch/centre-et-gare-2015-2016

Sébastien Jacobi participe aux travaux de la commission « Forum Handicap » dont le but est de faciliter l’accès des Transports publics aux personnes à mobilité réduite.

Et enfin, nous répondons aux consultations et sollicitations de la Citrap suisse quand elles concernent notre canton, mais aussi quand des problématiques plus globales sont concernées comme, par exemple, la suppression des trains de nuit internationaux.

 

Conclusion

Alors que nous nous posions la question de la survie de la Citrap neuchâteloise à l’Assemblée générale de 2016, une année plus tard, un comité consolidé et des actions qui nous ont mis en relation avec les instances cantonales dirigeantes des Transports publics, nous permettent d’affirmer que nous avons relevé le défi de notre utilité et de notre légitimité.

 

 

                                                                                     Nicole Humbert-Droz, avril 2017

 

 

 

 

Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics                                   www.citrap.ch 29, avenue Ste-Cécile 1217 Meyrin       geschaeftsstelle@igoev.ch        

Prise de position envoyée à l'OFT le 3 mai 2017    

CONSULTATION SUR LE PROJET « PRINCIPES POUR LE TRAFIC FERROVIAIRE A LONGE DISTANCE »

La Citrap s'étonne que seul les cantons ont été invités à participer à la consultation de la nouvelle conception du trafic à longue distance, mais pas les parties politiques et organisations. Nous nous permettons malgré cela de prendre position sur le projet en titre.  

Généralités:   La Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics Suisse craint qu'un morcellement de la concession du trafic à longue distance, ainsi que la séparation en réseau primaire et de base mette en danger le service ferroviaire et les subventions transversales entre lignes rentables et autres. Nous exigeons des standards de qualité élevés fermes et favorables aux voyageurs. Si les CFF ne les remplissent pas, la BLS ou SOB devrait exploiter les lignes concernées.   La CITRAP salue le fait que la nouvelle attribution des concessions du trafic ferroviaire soit basée sur des critères solides avec des standards de qualité à l'hauteur de l'attente des voyageurs. Une séparation en réseau primaire et de base ne nous semble pas opportune. Nous verrons plutôt que les critères de qualité soient définis selon les tracés ou liaisons directes. La qualité de service ne doit pas être laissé au choix des entreprises de transport, car celles-ci visent une optimisation des coûts.  

Réseau:   La CITRAP souhaite: Que le trafic voyageurs international ainsi que des lignes importantes d'entreprises de chemin de fer privées, la ligne de faite du Gothard et la liaison vers Locarno soient intégrés dans ce concepte. Que les liaisons directes soient définies, comme une laison directe Genève - Bienne - Bâle. Que les liaisons directes actuelles restent en vigueur. Que les concessions ne puissent être attribuées qu'aux entreprises suisses qui fournissent aujourd'hui une qualitée reconnue et qui respectent le cadre légal auquel les CFF sont soumis. Que si les CFF renoncent à remplir les critères de qualité et quantités définis sur certaines lignes, l'exploitation des ces lignes soit données à la BLS ou SOB.   La Citrap critique que le projet n'inclut que les lignes exploitées par les CFF. P. ex. la ligne SOB Lucerne - Rapperswil - St. Gall n'est pas incluse, tout comme la desserte de Locarno, qui n'a plus de liaison directe avec la suisse allemande. Par contre, nous nous réjouissons que la ligne de faite du Gothard soit incluse dans ce projet.  

Critères de qualité:   La Citrap exige une définition stricte des critères de qualité. Ces critères ne doivent pas être laissés au choix des entreprises de transport, car celles-ci visent la meilleure optimisation possible des coûts. La Citrap est d'accord avec les critères de qualité définis au point 1.1.3, mais a les demandes suivantes:   Que le standard du matériel roulant soit imposé, incorporant des zones multifonctions pour l'entreposage de poussettes, vélos, valises etc. Que tous ces trains soient accompagnés par du personnel pouvant intervenir en cas de problèmes et informer les voyageurs. Que les annonces orales pour la prochaine halte restent en vigueur. Qu'au moins les trains EC, IC et ICN offrent une connexion WLAN. L'offre minimale est à respecter.   La Citrap Suisse espère que les demandes ci-dessus soient intégrées dans le nouveau projet de trafic à longue distance qui sera finalement adopté.    

 

Communiqué de Presse CITRAP Suisse

 

Pétition "Pour que la ligne 421 vive"

La pétition, munie de 415 signatures, à été déposée le 10 janvier 2017.

Elle a été adressée à 

  • M. Laurent Favre, conseiller d'état en charge des transports
  • M. Armand Blaser, conseiller communal à Val-de-Ruz, chef du dicastère des transports
  • M. Pascal Vuilleumier, directeur général de TransN

Texte de la pétition :

L'horaire 2017 entrera en vigueur dans quelques jours seulement et nous découvrons dans l'horaire CFF que la ligne 421 est amputée de plusieurs courses, sans aucune information préalable des usagers, et alors que l'horaire mis en consultation au mois de juin était inchangé par rapport à l'actuel.

Les signataires de la présente pétition demandent aux autorités cantonales et communales

  • de conserver durant les vacances scolaires l'horaire normal du lundi au vendredi,
  • de ne pas réduire les courses du week-end par rapport à l'horaire 2016,
  • de ne pas supprimer les liaisons entre Cernier et Savagnier (et vice-versa).

Les signataires demandent aux autorités cantonales :

  • de respecter les procédures légales (en particulier les consultations publiques) lors des changements d'horaire,
  • de mener avec les autorités communales un dialogue constructif pour la mise en oeuvre des transports publics.

Les signataires demandent à TransN

  • de mieux respecter les besoins des usagers, notamment en matière de correspondances
  • de chercher des synergies entre les différentes lignes de TP afin d'optimiser les coûts d'exploitations (par exemple, en évitant un doublon entre la course de la ligne 109 et celle de la ligne 421 à minuit).

 

La CITraP remercie toutes les personnes qui ont signé cette pétition, ainsi que toutes celles qui ont contribué à sa diffusion auprès des usagers!

 

 

 

------------------------------------------------